Les probiotiques

De quoi sagit il ?

 

Selon l'OMS et la FAO  ce sont des « micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont administrés en quantités adéquates, exercent une action bénéfique sur la santé de l'hôte qui les ingère » (Marteau et Seksik, 2005).

A ne pas confondre avec les  pré-biotiques qui sont des fibres végétales comme celles des fruits et légumes. Elles nourrissent les  bactéries probiotiques intestinales et les aident à se reproduire.

Notre organisme ne peut pas entretenir une bonne flore intestinale, riche de probiotiques  sans une bonne alimentation riche en fibres prébiotiques.

Bien que les probiotiques soient connus depuis longtemps, l'intérêt qu'ils suscitent sur la  santé ainsi que sur le système immunitaire est assez récent. Les principaux micro-organismes connus à ce jour sont des bactéries et des levures présentes ou non dans la microflore intestinale résidente. Les bifidobactéries  et les lactobacilles sont utilisés commercialement.

 

Les bienfaits des probiotiques

 

Environ 70 - 80% des cellules immunitaires sont présentes dans nos intestins.

Agents antimicrobiens, ils empêchent la croissance et l’invasion des bactéries pathogènes

Les probiotiques  inhibent les bactéries indésirables, neutralisent les produits toxiques, améliorent la digestibilité des aliments et stimulent l'immunité. (Robin et Rouchy,2001).

En s’établissant et se multipliant dans la muqueuse intestinale, ou en traversant la barrière intestinale, les probiotiques  maintiennent  la flore intestinale dynamique, bien équilibrée, et diversifiée, optimisant les bienfaits sur la santé.

Les actions bénéfiques des probiotiques  sont multiples :

- intolérance au lactose

- syndrome de l'intestin irritable (douleurs, crampes, ballonnements, diarrhées)

- cancers du colon, diverticulose

-Rôle utile dans la prévention de l’obésité

- meilleur équilibre de la glycémie, le kefir, par exemple,  pourrait probablement être utilisé dans la prévention du diabète (Rosa et al, Nutrition Research Review 2017)

- régulation du cholesterol dans le sang, (nutritional, microbiological and health benefits, Rosa et al, Nutrition Research Review 2017 Jun30)

-Certaines souches de probiotiques semblent aussi prometteuses pour améliorer l’endurance chez les sportifs. Elles se révèlent capables de diminuer le nombre des infections respiratoires et gastro-intestinales.

 

    Où les trouver

 

                                                                                                      

                                       

                                   Bien Avant l'invention des réfrigérateurs et durant des milliers d'années de nombreuses civilisations mangeaient déjà des aliments fermentés.

Les probiotiques se trouvent dans tous les aliments fermentés tels que : les cornichons, les  pickles, le choux de la choucroute, les laits fermentés comme le yaourt et le kéfir ou lait ribot, les fromages crus, certains condiments asiatiques, sauce soja, le tempeh, le miso, le kimchi, le vinaigre de cidre non pasteurise, le lassi indien , leben du moyen orient, le kéfir de fruit.

L'alimentation   industrielle, transformée avec de l'amidon et du sucre, les édulcorants favoriserait la prolifération de mauvaises bactéries ou agents pathogènes. 

La composition de notre flore intestinale ainsi modifiée affaiblirait notre système immunitaire.

 

 

                                                                                               

 

 Le kéfir de fruit.

100 ml de kéfir de fruits apporte 20 à 40 milliards de probiotiques

 la recette traditionnelle.  

La limonade 100% naturelle

Facile et rapide à réaliser, voici la recette la plus connue. Il en existe autant que de fruits à base desquels il se parfume.

  • Matèriel : en plastique ou en bois exclusivement. Le contact avec le métal tue la souche.

Vous aurez besoin de : une passoire  - un bocal en verre 1.5L - une cuillère en bois -  un entonnoir  en plastique

- Rincer 3 c. à soupe de grains de kéfir puis les déposer dans le bocal rempli avec 1 L d'eau filtree ou de source

- Ajouter 1 figue sèche bio + 1 c. à soupe bombée de sucre complet bio + 1 rondelle de citron .

- Recouvrir le bocal d'un linge ou ne pas totalement le fermer.

- Laisser fermenter durant 24 heures environ. Lorsque la figue est remontée à la surface de l'eau, la boisson est prête.

- Avec la passoire, filtrer les grains, verser la préparation dans une bouteille en verre hermétiquement fermée

-  La boisson se conserve au frigidaire ou à température ambiante pour renforcer le pétillant.

- A consommer dans les 3 jours. par exemple 1 verre  avant ou après chaque repas

- Rincer les grains puis les disposer dans un bocal, les recouvrir d'eau, fermer hermétiquement et conserver au frigidaire pour une prochaine utilisation.

-  Limiter la boisson à 2 verres par jour.

 

Consommée avant le repas, cette boisson facilitera la digestion tout en retardant l'élévation du taux de sucre dans le sang.